© 2018 DCLP Gestion de Patrimoine Lyon - Mâcon

Tout savoir sur l’ISR : l’investissement éthique et écologique


DLCP - 4 janvier 2021 - 0 comments

Fin 2020 s’est tenue la semaine de la finance responsable édition 2020 avec pour thème la biodiversité. Cet événement annuel vise à faire connaître la notion d’ISR (Investissement Socialement Responsable) et à développer les produits qui vous offrent la possibilité de placer et de vous investir dans ce domaine. Cette manifestation qui a lieu depuis 2010 est un signe tangible de l’intérêt croissant que suscite l’investissement responsable. Nous parlerons également d’ESG (Environnement Social Gouvernance) très lié au RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Lisez la suite pour comprendre comment cela rime avec éthique et écologie.

Les enjeux de l’investissement socialement responsable

L’investissement socialement responsable – ou ISR, et la finance verte répondent à une prise de conscience de différents sujets. Il s’agit notamment de l’écologie, du social et de l’éthique, l’objectif étant d’initier une prise de conscience. En outre, seuls les placements durables permettent de combiner les rendements au financement de projets utiles. En effet, de fortes sommes d’argent sont habituellement injectées dans des entreprises ou des projets dommageables pour la société et l’environnement. Avec la finance responsable et durable, celles-ci sont désormais réorientées vers des structures et allouées à des projets qui ne se limitent pas à un rendement financier.

Cela dit, les investisseurs éthiques et écologiques n’attachent plus seulement de l’importance au ROI (Return on Investment) – retour sur investissement. Mais le rendement personnel est aussi pris en compte et se traduit par la satisfaction de faire quelque chose de bien. Cela crée ainsi une situation gagnante à la fois pour les investisseurs, les populations et l’environnement.

La tendance du label ISR dans la finance responsable et durable

De plus en plus d’acteurs de la finance offrent des placements et services avec le label ISR. Comment être ISR label? Cela signifie que ces entreprises sont sélectionnées selon une méthode dite de filtrage. Il s’agit généralement d’une combinaison de tri négatif – via des critères d’exclusion et de tamisage positif –via des critères de qualité.

Le premier critère exclut très souvent les entreprises qui gagnent de l’argent dans des secteurs nuisibles à l’environnement ou socialement dommageables. Voyez par là par exemple le secteur des armes, le nucléaire mal géré ou les jeux d’argent. Le filtrage positif compare quant à lui les structures avec l’approche dite « Best-Practice » (autrement dit les meilleures manières de faire). Un label ISR n’est alors finalement réservé que pour la crème de la crème des entreprises durables, éthiques et écologiques. À noter que dans le cadre de la loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation de l’Entreprise), les assureurs-vie doivent désormais proposer au moins une unité de compte labellisée Investissement Socialement Responsable. Les partenaires, tels que les assureurs, du cabinet DLCP Conseil & Patrimoine ont bien plus de fonds ESG ISR que cela et ont choisis d’être précurseurs pour faire avancer l’investissement éthique.

L’investissement éthique et écologique en pratique

En matière de finance responsable et durable, il faut souligner que toutes les classes d’actifs ne conviennent pas forcément à tous types d’investisseurs. Le fameux « triangle des rendements » – rendement, risque et liquidité, se transforme en carré dans le cas des ISR –avec en plus la « durabilité ». Cela montre des sensibilités complètement différentes. Vous allez de ce fait trouver des investissements éthiques et écologiques qui sont plus ou moins sûrs et plus ou moins rentables. D’autres exercent quant à eux une influence plus ou moins directe sur une entreprise ou un projet. À titre d’exemple, il existe des fonds de gestion passive – ETF aussi appelé tracker, qui sont labellisés ISR ou ESG – critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance. Il est toutefois recommandé de mener des recherches supplémentaires sur les entreprises représentées. Pour la simple raison que dans le monde de la finance, les mauvais grains ont une fâcheuse tendance à se mêler à la récolte.

Conclusion sur l’investissement socialement responsable

En définitive, la finance responsable et durable est idéale pour les investisseurs privés qui ont un horizon de placement à long terme. Avec un placement éthique et responsable, vous êtes moins exposé aux risques de conflits sociaux, de scandales environnementaux, etc. Le rendement des entreprises durables sur le plan social et/ou environnemental n’est pas nécessairement moins bon par rapport aux structures conventionnelles. Vous pouvez utiliser les labels ISR et ESG pour vous orienter tout en prenant toujours la peine de faire quelques investigations. Et la meilleure solution si vous n’êtes pas expert est de vous faire accompagner par des gestionnaires de patrimoine expérimentés. Les conseillers de DLCP ont un recul important sur les fonds éthiques, car ses dirigeants ont toujours cru en l’Homme, au respect et à la transparence.

Contactez DLCP directement pour répondre à vos questions de manière humaine et personnalisée.

Related posts

Tweetez
Partagez
Partagez