© 2018 DCLP Gestion de Patrimoine Lyon - Mâcon

Loi PINEL : Quel rendement pour faire un bon investissement ?


DLCP - 30 octobre 2020 - 0 comments

Le système PINEL est un mécanisme d’investissement locatif pour obtenir une réduction sur votre taxation liée à l’impôt sur le revenu (système d’exonération fiscale). L’investissement immobilier locatif consiste à acheter un bien pour le louer, afin de recevoir un revenu supplémentaire; dans ce cas vous percevrez un loyer imposé en tant que revenu foncier, si vous êtes en bénéfice. Certaines règles comme le plafonnement de loyer sont à respecter pour le pinel. Pour faire un bon investissement, il est important d’exiger le rendement approprié. Mais pour faire cette exigence, vous devez comprendre tous les paramètres. Découvrez les différentes offres en lisant la suite.

Packs de services Loi Pinel : une formule d’achat clé en main qui n’est pas toujours avantageuse

De plus en plus de spécialistes du marketing proposent à leurs clients des packages complets. Qu’il s’agisse de la sélection du bien lui-même, du plan de financement, de la gestion locative ou des contrats d’assurance, ils promettent de s’occuper de tout. Attention, la formule, certes très pratique, s’avère parfois peu rentable en loi Pinel. A commencer par le prix souvent prohibitif de cette organisation multiservices.

Exemple : 12 à 15% du montant des loyers sont prélevés pour la gestion et l’assurance contre les loyers impayés. Sans compter la commission de 10%, maximum désormais fixée par la loi, si la transaction passe par le vendeur d’un réseau de vente, qu’il s’agisse d’une banque, d’un agent immobilier ou d’un gestionnaire de fortune. C’est pour cette raison que vous devez avoir un réel conseiller à votre écoute et non un vendeur qui le plus souvent sera rémunéré 5 voire 7% et fera de nombreux rendez-vous dans le but de vous accompagner. Les biens commissionnés à 10% sont très souvent vendus trop cher et moins convoités. Quant au taux de crédit, ce n’est pas forcément le plus avantageux : mieux vaut prendre le temps de comparer l’offre avec celles des courtiers spécialisés. C’est pourquoi le cabinet DLCP, expert en gestion de patrimoine, externalise la sélection de financements. Le but est de conseiller au mieux et non de gagner plus.

Rendement réel : les simulations des vendeurs incluent rarement toutes les charges à payer

Atteindre plus de 7% de rendement en Pinel ? Ne rêvez pas ! Nul doute que les commerciaux vous présentent une simulation chiffrée, mais sans entrer dans les détails. Exemple : ces 70 mètres carrés payés 150 000 euros et loués 900 euros par mois garantiraient un rendement de 7,2%. Faux : non seulement votre vendeur a inclus l’avantage fiscal dans son calcul, mais il fait semblant d’ignorer les frais d’entretien, les taxes foncières, les réparations, les frais de copropriété et les périodes d’inoccupation (comptez au moins un mois tous les cinq ans) pendant lesquelles vous ne recevez pas de gain.

Cependant, dans les bâtiments neufs, ces dépenses réduisent les revenus perçus d’au moins 15%. Attendez-vous plutôt à une rentabilité nette de 4 %, ce qui est très convenable, par rapport aux produits financiers sans risque, comme l’assurance-vie en fonds euros, qui rapporte deux à trois fois moins en moyenne. C’est également pour cette raison qu’il faut être conseillé par des spécialistes de la gestion de fortune pour les fonds qui sont primordiaux dans le choix et le suivi annuel de vos placements / assurance-vie.

Comment calculer le taux de rendement d’un bien locatif pour faire un bon investissement ?

Les biens immobiliers locatifs sont un excellent moyen de gagner de l’argent et de créer de la richesse. Comme un propriétaire, il est important que vous sachiez calculer le taux de rendement d’un immeuble locatif pour déterminer son efficacité en tant qu’investissement.

Chaque investisseur immobilier connaît l’importance du retour sur investissement, cette mesure d’investissement immobilier populaire utilisée pour estimer et évaluer la performance d’un investissement ou pour comparer la performance d’un certain nombre d’investissements différents.

Cependant, il peut être difficile de déterminer le bon calcul de retour sur investissement, car les calculs de retour sur investissement peuvent être facilement manipulés. De plus, les investisseurs immobiliers ont la possibilité de payer en espèces ou de contracter une hypothèque sur la propriété. Par conséquent, certaines variables peuvent être incluses ou exclues lors du calcul. Ici, nous examinons les méthodes de calcul du taux de rendement d’un bien locatif. Il est conseillé de prendre vos gains annuels en terme de loyer et de fiscalité et vos dépenses globales pour l’achat.

Exemple: Achat d’un bien Pinel Lyon à 260K€ avec 7K€ de frais d’achat et un loyer mensuel de 650€, cela ferait (650*12)/(260 000+7000)=7800€ de loyer annuel/267 000 prix d’achat avec frais

Le résultat que l’on multiplierait  par 100 donnerait une rentabilité de 2,92%/an +le gain fiscal de 2%/an les 9 premières années et 1%/an si vous optez pour les 3 dernières années.

Conclusion sur l’investissement locatif en loi Pinel

En définitive, en tant que propriétaire, vous devez savoir comment mesurer le taux de rendement d’un immeuble locatif. Selon la façon dont vous achetez le bien locatif. Vous pouvez calculer le taux de rendement en utilisant le calcul du taux plafond de location de la ville où vous comptez acheter. L’idéal est de se faire accompagner par un spécialiste en immobilier présent pour votre conseil avant toute chose. Pour cela, vous pouvez consulter dès maintenant le cabinet DLCP qui se fera un plaisir de vous dire, si ce dispositif est fait pour vous.

Related posts

Tweetez
Partagez
Partagez